Sélectionner une page

 

Télétravail ou pas télétravail, telle est la question.

De nombreuses entreprises nous questionnent sur l’effet positif ou négatif du télétravail sur l’impact environnemental de ses salariés.

Sous certaines conditions très simples, le télétravail réduit significativement cet impact.

Prenons l’exemple d’un salarié qui, avant le COVID, parcourait 40 km A/R en voiture (moteur thermique) pour aller au travail et qui maintenant fait du télétravail tous les jours. En moyenne, il économisera 1776 kg de CO2,éq par an sur ses déplacements.
Ainsi, le télétravail contribue en partie à une diminution des émissions de CO2 des salariés.

Mais sous quelles conditions le télétravail est le plus optimal d’un point de vue environnemental ?

Voici 3 conditions :

1.   Ne pas se suréquiper. Lors de la première vague du COVID, nous avons assisté à la rupture de stock de nombre appareils électroniques (PC, imprimantes, écrans). Avant d’acheter du matériel informatique pour la maison, demandons-nous : ai-je vraiment besoin de cet équipement ? La fabrication des équipements représente souvent plus de la moitié de l’impact environnemental de l’équipement. Fabriquer un ordinateur portable implique utiliser 850kg de matières premières, 22kg de produits chimiques, 240kg de combustibles, 1’500 litres d’eau et rejetter 200 kg de CO2.
 
2.   Lors des visioconférences, limitons l’utilisation de la caméra. En privilégiant seulement l’audio, nous économiserons 61% de données numériques. Plus concrètement, 1 minute de visioconférence avec uniquement de l’audio équivaut à 0,155g de CO2,éq (soit 1,38m en voiture légère) alors qu’1 minute avec audio + caméra c’est 0,403g CO2,éq (soit 3,6m en voiture légère).
 
3.   Lors d’envoi de documents par email, privilégions les sites de dépôts temporaires tels que SwissTransfer. Cela évitera de conserver dans notre boîte emails des documents lourds que nous ne réutiliserons plus.
 
Et vous, faites-vous régulièrement du télétravail ? Appliquez-vous au quotidien ces 3 simples bonnes pratiques numériques ?

Curieux d’estimer votre empreinte CO2 numérique ? C’est possible grâce à notre calculette numérique (https://canope.net/outils/).

Si le numérique responsable en entreprise vous intéresse, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

Un numérique plus responsable est possible (et en plus c’est simple !).
 
Sources : ADEME et Greenspector